Ruby Sparks
Accueil Critiques Ruby Sparks

Ruby Sparks

par Eric Van Cutsem
Publié: Dernière mise à jour le

Titre français : Elle s'appelle Ruby

Equipe:
Genre: Comédie
Date de sortie: 11/09/2012

Cotation:

5 sur 6 étoiles

Si vous avez manqué le début:

A 19 ans, Clavin a écrit, pour son malheur, un best-seller. Depuis, il se lève le matin, promène son chien, puis se met au travail... Mais hélas, il ne parvient pas à dépasser le stade de la page blanche.

 

Notre critique:

Décidément c’est l’année Paul Dano! On l’a vu dans BEING FLYNN, volant la vedette à De Niro, on va le retrouver dans LOOPER aux côtés de Bruce Willis, et le voici dans ce RUBY SPARKS en écrivain aux petits soins pour sa créature… Car RUBY SPARKS est une fable sur le métier d’écrivain qui raconte comment un jeune écrivain talentueux en panne d’inspiration va se mettre à créer sur sa feuille blanche sa muse qui va prendre vie dans la réalité.
Réalisé par les deux auteurs du formidable LITTLE MISS SUNSHINE, Jonathan Dayton et Valérie Faris, et scénarisé par Zoe Kazan -qui a dû se dire que l’on n’est jamais mieux servi que par soi-même puisqu’elle joue aussi le rôle titre, RUBY SPARKS est un vrai régal de subtilité et de tendresse sur la réflexion du devoir de l’écrivain vis-à-vis de ses personnages.
Confronté à sa créature, Calvin, un peu à la façon d’un Dr. Frankenstein, n’aura pas d’autre choix que de lui donner son libre arbitre, de lui rendre une liberté qu’il lui avait volé un temps pour en faire sa chose. Ce choix sera salutaire puisqu’il lui redonnera aussi la liberté d’écrire et d’enfin terminer son deuxième roman.
Bourré de chansons françaises (Sylvie Vartan, Plastic Bertrand, etc), RUBY SPARKS oscille magiquement entre rêve, fable et drame pour notre plus grand plaisir de spectateur. Alors ne le boudons pas…