Petits Frères
Accueil Critiques Petits Frères

Petits Frères

par Olivier Guéret
Publié: Dernière mise à jour le

Equipe :
Durée : 92’
Genre :
Date de sortie : 28/09/1999

Cotation :

4 sur 6 étoiles

Si vous avez manqué le début:

Les gosses des banlieues s'ennuient tous les jours, même le dimanche. Ils n'ont que faire d'un neuf mètres carrés, d'une console de jeux en guise de baby-sitter et des affiches de boys bands qu'ils prennent pour référence sociale. Ils se sentent exclus de tout, et en particulier d'une société qui ne les (re)connaît pas et qui ne veut surtout pas les connaître, mais plutôt les cloisonner dans des ghettos où les frontières invisibles sont le coin de leurs rues. Heureusement, il leur reste la frime et les surnoms, comme Talia qui a 13 ans et des yeux de tueurs, c'est d'ailleurs pour cela qu'on la surnomme Tyson...

 

Notre critique:

A travers les yeux d’une enfance décalée, Doillon signe un superbe constat à la fois fort et fragile. Le constat d’une société énervée par ses banlieues et celui d’une jeunesse à la dérive qui trouve son réconfort dans un mariage entre deux enfants qui grandissent trop vite. PETITS FRERES n’est pas un récit désespérant. S’il peut être dur et ferme, il sait capter le peu d’optimisme qui fait courir ces enfants mi-anges, mi-démons dans une existence trop étroite pour leur besoins. Passionnant et vivant.