Red Cliff

Red Cliff

Après un passage aux Etats-Unis (FACE/OFF, WINDTALKERS, BROKEN ARROW), John Woo est retourné dans son pays d’origine pour nous fournir une gigantesque fresque historique de près de cinq heures distribuée en deux parties tant aux Etats-Unis qu’en Chine.

En Europe hélas, il nous faudra nous contenter d’un montage des deux dans un film de plus de deux heures… Pourquoi hélas? Car malheureusement, même si RED CLIFF reste dans sa version raccourcie un film étonnant, on a, à plusieurs reprises, le sentiment très clair de sauts dans le récit qui nuisent au plaisir global de la vision.

Comme toute fresque, celle-ci bénéficie de nombreux mouvements de foule, de très beaux combats, d’images parfaitement maîtrisées et de pas mal d’effets spéciaux à la qualité parfois inégale. Mais l’esprit John Woo reste présent (colombes, amitiés, amour impossible) et magnifie souvent les stratégies et l’art de la guerre développé dans le film.

Le plaisir est donc au rendez-vous pour ce film certainement dépaysant mais cela vaudra certainement la peine de ne pas rater la sortie DVD qui pourrait peut-être nous donner le plaisir d’assister au film dans sa version complète…

Articles associés

Tamara Drewe

The Last Exorcism

Bébé(s)