In the Electric Mist

In the Electric Mist

En grand connaisseur de cinéma américain, Bertrand Tavernier nous livre ici un beau polar bien noir tiré d’un roman de l’écrivain James Lee Burke. Bien noir, mais aussi bercé par les visions de son détective Dave Robicheaux, formidablement campé par un Tommy Lee Jones, tout en adéquation avec son personnage. Ce côté presque fantastique balancé par les mystères et les faits étranges qui animent le récit confère à l’ensemble un petit air ‘à la Stephen King’ très prenant…

Film sur la honte et sur la culpabilité qui trouve son chemin vers une morale rassurante au travers de son parcours au beau milieu de la décadence d’une région, IN THE ELECTRIC MIST est un hommage au film noir. La modernisation du récit (en mettant l’action après le passage de l’ouragan Katrina) et le mélange de l’industrie du cinéma dans cette Louisiane complexe confère à l’ensemble une profondeur et un réalisme peu commun.

Enfin, en se terminant sur une photo qui rappelle le final de SHINING, IN THE ELECTRIC MIST rassemble passé et présent dans un tourbillon de mystères qui en fait un film à ne certainement pas manquer pour les amateurs du genre.

Articles associés

Tamara Drewe

The Last Exorcism

Bébé(s)