Donnie Darko

Donnie Darko

Pour son premier long métrage et son premier scénario, Richard Kelly a fait fort. Présenté au Festival International du Film Fantastique de Bruxelles, DONNIE DARKO appartient au genre fantastique dans la plus pure acception du terme. Loin des horreurs, de la violence et des effets spéciaux outranciers, le film est surtout une plongée dans l’univers schizophrénique d’un adolescent en proie aux doutes et aux angoisses de son âge.

Le scénario est tenu de main de maître de bout en bout avec ce qu’il faut comme surprises au cours du récit et avec une fin comme on les aime, qui ouvre les portes à l’imaginaire du spectateur. Si le script est excellent, la mise en scène ne l’est pas moins, jouant du clair obscur, selon les humeurs de Donnie Darko, et faisant monter l’angoisse à petites touches.
Si les acteurs principaux sont peu connus (Jake Gyllenhaal a joué notamment dans OCTOBER SKY ou CITY SLICKERS), leur talent n’en est pas moindre. On est aussi surpris de retrouver Patrick Swayze dans un rôle de composition (celui du prédicateur) et Drew Barrymore dans le rôle d’une prof’ plutôt à contre-courant…

Après avoir vu DONNIE DARKO, vous attendrez certainement comme nous le prochain film de Richard Kelly avec une impatience non dissimulée…

Articles associés

The Last Exorcism

Tamara Drewe

Bébé(s)