Ce jeudi 28 janvier, l’Union de la Presse Cinématographique Belge (UPCB) a tenu son dîner annuel à Bruxelles, dans la salle du Foyer Européen. En préambule, les membres de l’Association ont attribué leurs deux traditionnelles récompenses: le Grand Prix et le Prix Humanum.

Le Grand Prix a été décerné au film SON OF SAUL  de Laszlo Nemes. L’association a choisi d’attribuer cette récompense au premier long-métrage du réalisateur hongrois, « qui a su filmer un camp de la mort, Auschwitz, sans voyeurisme, pour aboutir à une oeuvre émouvante, où tout est suggéré par le mouvement de la caméra et de la bande-son ».

Le Prix Humanum – décerné à un film servant de plaidoyer pour vivre en harmonie parmi différents peuples – a quant à lui été remis au film belge, L’HOMME QUI REPARE LES FEMMES, de Thierry Michel« Un documentaire pudique, qui traite le sujet du viol avec une grande sensibilité, sans jamais tomber dans le pathos. »

source : UPCB www.upcb-ubfp.be

A propos de l'auteur