Cannes 2021
Accueil Festivals Cannes 2021 J-1 : des nouvelles du palais

Cannes 2021 J-1 : des nouvelles du palais

par Eric Van Cutsem
Publié: Dernière mise à jour le

La 73e édition en 2020 avait tourné court (pandémie et gouvernements obligent) laissant tous les amoureux du cinéma sur le carreau. Il y avait bien eu une tentative de valoriser la sélection cannoise qui avait été faite en donnant aux films sélectionnées un label garantissant d’une certaine façon une qualité due à la sélection.

Bon, on va pas se le cacher, cela n’a pas vraiment aidé les films à faire une percée en 2020 d’autant qu’avec la fermeture des salles, ce label fait un petit peu réchauffé en juin 2021 quand il apparaît avant la projection d’un film.

Pas de 73e édition, donc, mais bien une 74e annoncée relativement tôt dans l’année pour juillet 2021 (et pas mai) par Thierry Frémaux, le délégué général du Festival de Cannes. Et même si nous avions tous quelques difficultés à y croire, la presse, les professionnels du cinéma et bien sûr les cinéphiles croisaient les doigts pour le mois de juillet.

Et nous voici donc à 1 jour du lancement officiel du festival qui aura lieu demain le 6 juillet en soirée pour 11 jours de folie ciné jusqu’au 17 juillet, date de l’annonce du palmarès de la compétition officielle et donc de l’attribution de la Palme d’Or.

A circonstances exceptionnelles, il fallait aussi un dispositif d’exception pour le respect des règles sanitaires. Pour faire court et résumer la situation, si vous voulez mettre un pied à l’intérieur du palais des Festivals, il vous faudra montrer double patte blanche puisque l’accréditation de presse n’y suffira pas, il faudra aussi présenter votre QR code validant soit le fait que vous soyez vacciné, soit que vous ayez une immunité acquise depuis moins de 6 mois, soit que vous ayez fait un test PCR au maximum dans les 48h avant d’entrer.

Seul le palais et deux salles de projection (Bazin et Buñuel) sont concernés par ce QR code. Les autres salles y compris le Grand Théâtre Lumière ne nécessite qu’un badge ou un ticket et bien sûr le port du masque (petite réflexion pour les fans de Marvel seulement: il est amusant de voir à l’heure de Civil War que le port du masque est obligatoire).

Pour les tests, l’organisation du Festival a mis les petits plats dans les grands et a fait un accord avec un labo pour offrir l’accès à des tests antigéniques salivaires gratuits avec résultats endéans les 6 heures. D’où un beau groupe de tentes blanches présentes du côté de la gare maritime pour accueillir une portion non négligeable (dont votre serviteur fait partie) des 20.000 professionnels présents afin de leur permettre de se faire tester à volonté!

Il nous faudra donc jongler habilement entre les salles, les visions et les tests pour parvenir à organiser son programme des films à voir. Comme quoi être journaliste de cinéma n’est pas un métier de tout repos comme certain.e.s le croient (petit clin d’oeil pour tous ceux qui pensent que voir des films, c’est cool).

Autre nouveauté rendue obligatoire par la volonté de ne pas rassembler les journalistes et les autres dans des files interminables de plusieurs heures où ils/elles se retrouvent agglutiné.e.s (OMG, quelle horreur!): la billetterie en ligne (déjà proposée à Venise en 2020) vous permettant de réserver les films 48 heures à l’avance. Y-aura-t-il une ruée vers l’or dès 7h du matin pour être certain de ne rien rater de sa sélection? Qui vivra verra (disait la truie).

Pour cette année donc (et comme les années passées), nous essayerons de suivre pour vous un certain nombre de longs métrages parmi ceux présentés dans les différentes sections en vous proposant un suivi à chaud sous forme de chronique journalière et des critiques de films pour vous mettre l’eau à la bouche pour l’année cinéma à venir.

Voici notre sélection, non exhaustive, non définitive, mais pas moins allèchante:

Sélection officielle – Compétition
ANNETTE de Leos Carax (en ouverture)
LE GENOU D’AHED de Nadav Lapid
TOUT S’EST BIEN PASSE de François Ozon
JULIE (EN 12 CHAPITRES) de Joachim Trier
BENEDETTA de Paul Verhoeven
LA FRACTURE de Catherine Corsini
FLAG DAY de Sean Penn
COMPARTMENT Nº6 de Juho Kunosmanen
DRIVE MY CAR de Ryusuke Humaguchi
TRE PIANI de Nanni Moretti
THE FRENCH DISPATCH de Wes Anderson
UN HEROS de Asghar Farhadi
TITANE de Julia Ducournau
L’HISTOIRE DE MA FEMME de Ildiko Enyedi
LES OLYMPIADES de Jacques Audiard
FRANCE de Bruno Dumont
HAUT ET FORT de Nabyl Ayouch
LES INTRANQUILLES de Joachim Lafosse

Selection officielle – Hors Compétition
THE VELVET UNDERGROUND de Todd Haynes
STILLWATER de Tom McCarthy
DE SON VIVANT de Emmanuelle Bercot
BAC NORD de Cedric Jimenez
TRALALA de Arnaud et Jean-Marie Larrieu
ALINE de Valérie Lemercier

Cannes Première (une nouvelle section qui fait son apparition)
JANE PAR CHARLOTTE de Charlotte Gainsbourg
MOTHERING SUNDAY de Eva Husson
CETTE MUSIQUE NE JOUE POUR PERSONNE de Samuel Benchetrit
TROMPERIE de Arnaud Desplechin
SERRE-MOI FORT de Mathieu Amalric
BELLE de Mamoru Hosada
VORTEX de Gaspar Noé

Un Certain Regard
REHANA MARYAM NOOR de Abdullah Mohammed Saad
ONODA de Arthur Harari
UN MONDE de Laura Wandel
LE CIVIL de Teodora Ana Mihal
ET IL Y EUT UN MATIN de Eran Korllin

Quinzaine des Réalisateurs
OUISTREHAM de Emmanuel Carrère
MON LEGIONNAIRE de Rachel Lang

Semaine de la Critique
UNE JEUNE FILLE QUI VA BIEN de Sandrine Kiberlain
RIEN A FOUTRE de Julie Lecoustre et Emmanuel Marre

Séances Spéciales
H6 de Yeye
LA CROISADE de Louis Garrel
ANIMAL de Cyril Dion

Voilà, si avec ça, vous n’avez pas assez pour votre année cinéma 2021 (et même 2022!), on ne sait vraiment plus comment vous faire plaisir!

Ces articles pourraient vous intéresser