Rencontre avec l’équipe du superbe THE POST (Pentagon Papers)

Ce n’est pas tous les jours que l’on peut rencontrer des monstres sacrés du cinéma. Alors, quand l’opportunité de rencontrer Steven Spielberg, Meryl Streep et Tom Hanks se présente, on ne refuse pas. Surtout quand c’est pour un grand film comme THE POST. Si sur Cinephilia nous privilégions les interviews en tête-à-tête voire, en table ronde, une conférence de presse avec de telles personnalités, c’est obligatoire.

Si vous avez lue notre critique, vous savez tout le bien qu’on en pense. En même temps, quand il s’agit de Steven Spielberg, ce n’est plus la raison qui parle (si quand même). De plus en plus décrit comme un excellent metteur en scène de films passables, il est parfois l’heure de remettre les choses à leur place et, une analyse de THE POST est le meilleur moyen pour ça puisque c’est une illustration parfaite du génie de la mise en scène de Spielberg.

Malheureusement, ce fut compliqué de parler de tout cela à une conférence de presse qui réunit une bonne quarantaine de journalistes. Malgré tout, nous avons pu poser nous imposer afin de poser une question, non pas au maître mais à la reine Meryl Streep. La question était de savoir si ses rôles passés et plus particulièrement celui qu’elle interprétait dans le film de Robert Redford LIONS ET AGNEAUX, l’avaient aidé à incarner le rôle de Katherine Graham dans THE POST (Pentagon Papers). Sa réponse fut non et elle s’empressa d’ajouter qu’elle s’est souvenue avoir joué dans le film à son évocation dans la question. Le reste de la réponse était bien plus intéressante puisqu’il fit un parallèle entre son personnage et celui interprété par Tom Hanks dans le film et détailla le sens de leur relation et collaboration.

Vous pouvez retrouver la quasi intégralité de la conférence de presse dans la vidéo ci -dessous. Nous remercions nos amis de Cloneweb pour avoir uploadé la vidéo.

Notre question fut la dernière de la conférence de presse et vous pouvez la retrouver à la 23ème minute et 4 secondes.

A propos de l'auteur

Thibault van de Werve

Ce jeune passionné de cinéma, formé entre autres au Festival du Film Fantastique de Bruxelles, affectionne en particulier Steven Spielberg, Terrence Malick et Alejandro Gonzalez Iñárritu. Il écume avec passion les visions de presse et les nombreux festivals belges, où il s'est déjà retrouvé juré (Brussels Film Festival, Festival du Film d'Amour de Mons, Festival du Film Policier de Liège...), tout en officiant par ailleurs pour les pages culturelles de La Libre Belgique.