Zvizdan - The High Sun
Accueil Critiques Zvizdan

Zvizdan

par Eric Van Cutsem
Publié: Dernière mise à jour le

Titre français : The High Sun

Equipe: Dalibor Matanic, Goran Markovic, Nives Ivankovic, Tihana Lazovic
Durée : 123’
Genre: Drame romantique
Date de sortie: 30/03/2016

Cotation:

5 sur 6 étoiles

Si vous avez manqué le début:

1991. Au bord d'un lac quelque part dans les balkans, un jeune homme, Ivan, joue de la trompette et de l'amour à sa copine, Jelena alors que derrière passe un convoi militaire... Ils ont décidé de partir ensemble pour Zagreb.

 

Notre critique:

Au milieu des LAND OF MINE et autres A PERFECT DAY, on peut dire que pour l’instant le cinéma semble très  préoccupé par la guerre et surtout par ses conséquences. Pour ce ZVIZDAN basé sur la même thématique, le croate Dalibor Matanic a choisi d’illustrer ceelle-ci par 3 histoires à 10 ans d’intervalle chacune: juste avant la guerre, quelques années après et puis contemporaine.

En 1991, Ivan et Jelena rêvent de s’échapper de chez eux et d’échapper au conflit, en 2001, Natacha revient avec sa mère dans sa maison détruite et Ante vient réparerla maison que les siens ont probablement pillé, tandis qu’en 2011. Marija et Luka représentent une jeunesse qui est née pendant ou après la guerre et qui veut vivre sa vie à tout prix et/ou se reconstruire, il faudra choisir.

Photographie soignée pour ces Roméo et Juliette balkaniques, ce ZVIZDAN soigne aussi sa mise en scène et son scénario, joue avec intelligence sur les mêmes acteurs pour représenter des personnages différents, des deux camps et nous sert ainsi habilement le fait que la guerre est une horreur pour tous.

Prix du jury dans la section Un certain Regard à Cannes en 2015, ZVIZDAN, sans en avoir l’air, autour d’histoires d’amour, brosse un portrait sans concessions de la guerre et des désordres qu’elle engendre.

 

 

 

Ces articles pourraient vous intéresser