Zero Dark Thirty

Zero Dark Thirty

Après un THE HURT LOCKER largement vainqueur aux Oscar, la plus masculine des réalisateurs féminines d’Hollywood, Kathryn Bigelow s’est attelée à un sujet qui lui tenait à coeur depuis quelques années déjà: la traque terroriste de Ben Laden. Avec la mort de ce dernier, Bigelow a dû modifier son script et ses plans pour tenir compte de cette donnée supplémentaire…
Film parfaitement documenté, ZERO DARK THIRTY est d’une redoutable efficacité maitrisé par une Katryn Bigelow qui s’est décidément y faire. Plus thriller que film d’action et d’émotions à la HURT LOCKER, le film se colle aux pas de Maya -interprétée par une Jessica Chastain qui transcrit merveilleusement l’évolution de son personnage- autant qu’à ceux de Ben Laden lui-même.
Le récit ne se perd jamais et nous livre un quasi documentaire dénué de tout jugement de valeur sur la chasse opiniâtre de plus de douze longues années qui a conduit à la fin que l’on sait. On aurait certes aimé qu’à l’efficacité un peu trop parfaite de l’ensemble réponde peut-être encore plus les intuitions viscérales de l’héroine rendant l’empathie avec le personnage de Chastain plus prenante. Mais il faut avouer que même comme cela, ZERO DARK THIRTY reste un véritable coup de poing cinématographique que l’on oubliera pas facilement…

Articles associés

The Zone of Interest

La fille de son père

Le deuxième acte