Wall Street: Money Never Sleeps
Accueil Critiques Wall Street: Money Never Sleeps

Wall Street: Money Never Sleeps

par Eric Van Cutsem
Publié: Dernière mise à jour le

Titre français : Wall Street: L'argent ne dort jamais

Equipe:
Genre: Drame
Date de sortie: 21/09/2010

Cotation:

3 sur 6 étoiles

Si vous avez manqué le début:

En 2001, Gordon Gekko sort de prison des années après avoir été emprisonné pour ses nombreuses fraudes boursières... Sept ans plus tard, le voici de retour à New York pour la publication de son livre "Is Greed Good?"...

 

Notre critique:

Un Gekko vieillissant mais qui n’a rien perdu de sa verve et surtout de sa cupidité. Sa fille ne veut plus le voir et Jake son fiancé est un honnête trader (si, si, cela existe)… Voilà donc le point de départ du second opus de WALL STREET développé par Oliver Stone.
Pour le reste, il brode bien évidemment sur la chute boursière de 2007-2008, les banques qui frisent la banqueroute et ballade le spectateur au gré des humeurs et des arnaques de son Gekko de héros, admirablement joué par un Michael Douglas en vieux père repentant. Shia LaBeouf s’en tire également bien dans un personnage un peu plus mature que ce qu’il a l’habitude d’interpréter.
Sinon, globalement, la démonstration est plutôt lourde et Stone joue plus sur la constatation d’un capitalisme effréné que sur la moindre critique. Et c’est bien dommage en ces temps où une dénonciation d’un mécanisme boursier outrancier aurait été le bienvenu…