Underworld : Awakening

Underworld : Awakening

Cette fois donc, ce n’est plus les lycans face aux vampires mais l’humanité face à ces espèces non humaines bien décidées à se défendre à coups de dents et de griffes. Tentative de relancer la série, cet opus 4 d’Underworld en profite aussi pour céder à la règle du 3D sans pour autant se départir d’une action, d’effets spéciaux qui ont fait son succès et de la plastique de Kate Beckinsale.
Rajoutant la composante hybride avec la fille de Selena, le récit retombe finalement en une guerre encore plus féroce entre vampires et lycans et prépare bien sûr l’épisode suivant. Sinon globalement rien de bien nouveau sous le ciel d’Underworld même si les cardiologues seront heureux de voir comment ranimer une victime d’un accident cardio-vasculaire…

Articles associés

Love Lies Bleeding

Une affaire de principe

Drive-Away Dolls