Under the Fig Trees

Under The Fig Trees - Sous les figues

Après quelques documentaires, la réalisatrice franco-tunisienne Erige Sehiri nous propose son premier long métrage de fiction, UNDER THE FIG TREES (Sous les figues), une sorte de huis-clos à ciel ouvert (au milieu d’un verger de figuiers) qui met en scène des jeunes filles venues non seulement récolter les figues mais aussi flirter et se provoquer les unes les autres sous les regards des hommes et des femmes plus âgés participant aussi à la récolte.

Primé au Festival du Film de Namur (Bayard d’Or), UNDER THE FIG TREES (Sous les figues) est un film d’une sensualité à fleur de peau qui suit de près ces jeunes femmes dont la langue se délie et qui échangent avec les jeunes hommes quelques paroles amoureuses. On pourrait croire qu’en Tunisie les hommes décident mais sous les figues, ce sont bien les femmes qui prennent le dessus et les hommes qui bien souvent s’exécutent.

On pense mariage, on parle retrouvailles après de longues absences, on subit aussi le harcèlement du chef, le jugement des plus anciennes et surtout on règle ses comptes au propre et au figuré pour, en fin de journée, reprendre sa place d’une société plus stricte et plus patriarcale.

Alternant gros plans, plans plus larges, la réalisatrice traque les moindres gestes, les regards amoureux ou provocants, transcendant la beauté de ces jeunes femmes à l’ombre des figuiers alors que la chaleur du jour se fait sentir.

UNDER THE FIG TREE est un film à la beauté magique qui nous sert une parenthèse hors du temps afin de mieux nous faire cerner les enjeux réels d’une société où l’on sent bien que la femme n’a son mot à dire que dans certaines circonstances. A voir pour la réflexion, le plaisir des yeux et des sens…

Articles associés

Un petit miracle

Babylon

The Enforcer