Accueil Critiques Tsatsiki, Morsan Och Polisen

Tsatsiki, Morsan Och Polisen

par Olivier Guéret
Publié: Dernière mise à jour le

Titre français : Tsatsiki

Equipe:
Durée : 91’
Genre:
Date de sortie: 13/02/2001

Cotation:

4 sur 6 étoiles

Si vous avez manqué le début:

Un petit garçon de 8 ans, Tsatsiki, vit avec sa mère à Stockholm. N'ayant jamais rencontré son père, un pêcheur de poulpes grec, Tsatsiki rêve d'aller en Grèce pour le retrouver. Entre son amour secret pour une fille de sa classe, son amitié pour un policier, l'affection de sa mère et son désir de rejoindre son père, Tsatsiki mènera tous ces petits combats de front.

 

Notre critique:

C’est avec un lyrisme et un humour bon enfant que la réalisatrice Ella Lemhagen aborde ce récit qui tient à la fois du conte initiatique et de la volonté d’atteindre les buts que l’on se fixe.
Pour arriver à ses fins, Tsatsiki s’entraîne tous les jours, il plonge dans une piscine et pulvérise son propre record d’apnée (42 secondes). Pour rendre un certain équilibre à sa mère, il tente de lui refourguer un policier co-locataire comme homme de compagnie et le reste est à l’avenantŠ Ces quelques descriptions tentent à démontrer la manière dont Ella a abordé son sujet. Ni consensuelle, ni donneuse de leçons, elle place son regard parallèlement à celui du jeune héros, ce qui se traduit par un naturel scénaristique remarquable et quelques belles envolées. Le plus surprenant est d’ailleurs la facilité avec laquelle elle tient son histoire jusque dans un final heureux mais fait la nique au happy-end convenu. Ce petit film plaira sans conteste aux parents et aux enfants entre 6 et 12 ans envieux d’une séance intelligemment légère.