Tramontane
Accueil Critiques Tramontane

Tramontane

par Eric Van Cutsem
Publié: Dernière mise à jour le

Equipe: Abido Bacha, Michel Adabachi, Sajed Amer, Vatche Boulghourjian
Durée : 105’
Genre: Drame
Date de sortie: 15/02/2017

Cotation:

3 sur 6 étoiles

Si vous avez manqué le début:

Liban. Rabih, aveugle, joue du tambourin lors d’une fête de famille. Pour pouvoir faire une tournée en Europe avec sa chorale, Rabih doit se faire un passeport. Mais lorsqu’il va en demander un au ministère, on lui annonce que sa carte d’identité est une contrefaçon et qu’il n’est hélas pas enregistré dans les registres...

 

Notre critique:

Prix spécial du Jury au Festival du Cinéma Méditerranéen de Bruxelles, TRAMONTANE est le premier long-métrage du réalisateur libanais Vatche Boulghourjian. En suivant Rabih dans son périple de recherche d’identité, le réalisateur dresse le portrait d’un peuple qui cherche à la fois son identité et son histoire.

Si la quête de Rabih est multiple (identité, parents, oncle, etc), elle est aussi un peu floue et manque de fil conducteur. Le mélange entre le personnage aveugle et la recherche d’identité est elle-même une façon de déforcer le sujet car on peine à savoir ce qui a de l’importance ou si le côté aveugle n’est finalement qu’une sorte de métaphore.

Difficile donc de se sentir impliqué et d’avoir de l’empathie pour une narration qui ne ferme pas les fils du récit qu’elle ouvre nous laissant largement sur notre faim et donnant l’impression d’un scénario quelque peu fourre-tout.