Thir13en Ghosts
Accueil Critiques Thir13en Ghosts

Thir13en Ghosts

par Olivier Guéret
Publié: Dernière mise à jour le

Titre français : 13 Ghosts

Equipe:
Durée : 91’
Genre:
Date de sortie: 07/05/2002

Cotation:

2 sur 6 étoiles

Si vous avez manqué le début:

Une famille hérite d'une vieille maison magnifique. Il n'y a qu'un problème: la maison semble avoir une autonomie propre; Les murs bougent mystérieusement. Des fantômes vindicatifs leur cherchent misère. Un impitoyable et sanglant jeu de cache-cache s'organise entre les humains et les revenants...

 

Notre critique:

Produit entre autre par Robert Zemeckis et Joel Silver, 13 GHOSTS se veut être une continuation de leur précédentes productions dans la lignée des TALES FROM THE CRYPT et autre revival des DARK CASTLE movies.

En soi, cet ouvrage n’est rien d’autre qu’un exercice de style supplémentaire! Et Steve Beck de s’affirmer rapidement comme un yes-man sans point de vue, un servile tâcheron à la botte de ses financiers. Cet ex-directeur artistique des effets spéciaux (THE ABYSS, INDIANA JONES AND THE LAST CRUSADE) se vautre dans les effets avec la plus grande des satisfactions, en oubliant qu’aussi bluffants qu’ils soient, les effets n’ont jamais fait une bonne histoire!

Ainsi donc, rien n’est nouveau dans ce remake du classique de William Castle datant de 1960, si ce n’est… une fausse bonne idée! Dans cette sempiternelle course-poursuite en huis-clos (oh la formidable bâtisse), les chassés (ou humains) bénéficient de lunettes particulières leur permettant de visualiser les spectres – que d’habitude on ne peut voir, haha! Ce gimmick engendre deux effets aussi directs que pervers. Cette visualisation des fantômes permet à la fois de plonger dans la surenchère visuelle à coups d’hémoglobine mais aussi d’annihiler tout réel suspense. Et l’enjeu de se déplacer d’une course pour la survie à une course aux lorgnettes!

13 GHOSTS est une fiction de série totalement banale mais saignante. Malheureusement, ni les maquillages ni les facéties de Matthew Lillard ne remplissent leur tâche de défibrillateur. Plutôt faiblard, quoi!