The Transporter
Accueil Critiques The Transporter

The Transporter

par Eric Van Cutsem
Publié: Dernière mise à jour le

Equipe:
Durée : 94’
Genre: Film d'aventure
Date de sortie: 05/11/2002

Cotation:

1 sur 6 étoiles

Si vous avez manqué le début:

Un spécialiste du transport sous toutes ses formes (colis illégaux, gangsters en cavale, ...) se voit confier un beau jour un colis vivant plutôt séduisant et fort remuant. Et c'est là que toutes les belles règles que s'étaient fixées notre bonhomme partent en poussière...

 

Notre critique:

Personne n’en doutera après deux minutes de film, THE TRANSPORTER fait partie de la catégorie films d’action. Production Besson, scénario (aïe, aïe, aïe) Besson, ce nouveau film ne vous embarrassera pas avec ses dialogues alambiqués et ne se terminera avec un mal de tête tonitruant que si vous êtes allergiques à l’invraisemblable et aux scènes de combats en tout genre.

Entre TAXI pour les cascades et DRIVER (avec Ryan O’Neal et Isabelle Adjani) pour le sujet, cette heure et demie de recettes de surenchère absolue (comment faire combattre quinze gars balaises dans un car) et de feux d’artifices divers est à réserver exclusivement aux fans inconditionnels . En effet, ceux-ci arriveront sans doute à dépasser la totale invraisemblance des faits et des situations (qui parfois frisent le paradoxe temporel, ce qui est étrange pour un film loin du domaine de la science-fiction) pour profiter pleinement d’une chorégraphie assurée par Cory Yuen ( qui avait oeuvré déjà sur LETHAL WEAPON 4, THE ONE, X-MEN, etc). Yuen parvient à nous brosser quelques morceaux d’anthologie (le combat dans l’huile est une vraie trouvaille) qui sauvent de temps à autre l’indigence (l’absence est plus appropriée) de scénario.

Restent le charmant minois de l’actrice hong-kongaise Shu Qi et la gueule à enfoncer les portes de Jason Statham (SNATCH, GHOST OF MARS), cela fait vraiment peu pour 1h34…