The Possession

The Possession

Ah, THE EXORCIST a fait de nombreux émules et continue d’ailleurs à en faire de ci de là avec toujours aussi peu de renouvellement dans le thème… Et ce n’est pas ce THE POSSESSION qui va changer quelque chose à l’affaire avec son sempiternel "inspiré de faits réels".
Doté d’une mise en place classique au possible, avec juste ce qu’il faut d’étrange et de jeunes filles pubères à la clé, le film avance plutôt lentement, manquant très nettement de punch. Et ce n’est pas vraiment l’orientation hébraïque de l’exorcisme et de son démon Abyzou, un dibbuk, qui bouleverse une donne déjà bien connue.
En clair, si il reste quelque chose à retenir, ce sera la prestation assez convaincante de la jeune Natasha Calis qui, sans en faire trop, se révèle passablement inquiétante…

Articles associés

Un petit miracle

Babylon

The Enforcer