The East

The East

Le monde des infiltrés a toujours été un sujet de fascination au cinéma et ce ne sont pas les exemples qui manquent dans ce domaine (THE DEPARTED, THE INFORMANT, GIBRALTAR). Si il rentre bien dans le genre, THE EAST a toutefois quelques cordes originales à son arc.
Situé dans les milieux des renseignements privés, parlant de l’infiltration d’une femme dans des mouvements eco-terroristes, THE EAST aborde effectivement le sujet de manière différente en se concentrant surtout sur le personnage féminin pour montrer à quel point l’infiltration est un jeu risqué. On regrettera cependant qu’une fois l’angle d’attaque du sujet choisi, le traitement lui-même retombe dans les conventions d’un genre: implication émotionnelle de l’infiltrée qui la conduira à revoir sa position et à s’impliquer plus qu’il ne faudrait.
Si le film est solide sur bien des points, c’est surtout la performance de Brit Marling qu’il faudra retenir. Bien que relativement méconnue chez nous, l’actrice et scénariste de THE EAST, est plus connue des milieux du cinéma indépendant aux USA pour quelques scénarios et apparitions dans des films présentés au Festival de Sundance. Avec ce film, elle nous montre d’un seul coup toute l’étendue d’un talent qui en fait une des comédiennes/scénaristes à surveiller dans le futur…

Articles associés

Love Lies Bleeding

Une affaire de principe

Drive-Away Dolls