The Descendants

The Descendants

Si l’histoire d’un homme qui doit faire son deuil et qui est confronté à ses enfants n’est pas neuve, loin de là, c’est la richesse du récit lui-même qui fait tout l’intérêt de THE DESCENDANTS. Car il ne s’agit pas de l’histoire de n’importe quel homme… Matt King est, avec sa famille, un des plus riches et des plus anciens propriétaires terriens de Hawaï et c’est la force du film de mettre en balance héritage, notion de propriété et importance de la descendance avec la perte d’un être cher.

Et ce qui n’était somme toute pas une famille au début de l’histoire deviendra une vraie famille face aux adversités de toute sorte rencontrées au fil du récit. Sensible, touchant et très réaliste à la fois, THE DESCENDANTS fait mouche sans en avoir l’air en touchant chaque fois au coeur des personnages rendant plutôt bien une atmosphère propre à Hawaï.

Le réalisateur Alexander Payne est pour beaucoup dans la qualité formelle du film tandis que les comédiens, George Clooney bien sûr, mais aussi la jeune Shailene Woodley, dont c’est le premier ‘grand’ rôle au cinéma, donnent merveilleusement vie à ses personnages complexes et tellement proches de nous dans leurs comportements.

Articles associés

Love Lies Bleeding

Une affaire de principe

Drive-Away Dolls