The Darkest Hour

The Darkest Hour

Une Russie branchée, d’étranges lumières qui tombent sur terre, quatre jours en sous-sol pour permettre à l’apocalypse de s’installer et ce petit film made in US de série Z peut démarrer. Film catastrophe, film apocalyptique, "survival"? On ne sait pas trop…
En tout cas, une chose est sûr, on est bien loin de la réflexion et l’intellectualisme des films SF d’antan, ou de l’anticipation d’un GATTACA. Les dialogues sont plats, le faux discours nationaliste russe est débilitant et les effets spéciaux même si ils sont bluffants sont surtout répétitifs.
Pour finir, l’interprétation est en plus approximative et le final -préparant un 2e opus que l’on espère jamais produit- est désolant. En clair, si vous n’avez rien de mieux à faire, louez-vous un bon film et restez chez vous…

Articles associés

Jurassic World Dominion

C’est magnifique!

Champagne!