The crazies

The crazies

En 1973, dans une passe plutôt difficile (il venait d’essuyer quelques revers commerciaux), George Romero avait commis un film petit budget jouant à fond sur la corde anti-militariste de l’époque dans lequel un virus se répandait sur une petite ville. Presque 40 ans après et toujours avec le manque d’imagination de certains producteurs, on remet le couvert avec ce remake qui, pour une fois, colle assez bien à l’ambiance de l’original.
Présenté au Festival International du Film Fantastique de Bruxelles, THE CRAZIES, c’est typiquement le genre de film que ne renierait pas un Stephen King, avec son horreur au quotidien, sa petite ville de province bourrée de péquenots et son héros de shérif… Jouant sur le coté soudain et non expliqué du phénomène, le film repose sur un traitement simple et efficace avec un lieu clos (la ville) comme toile de fond.
L’angoisse monte bien, les rebondissements sont là quand il faut et ce n’est que la fin qui pêche par un excès d’invraisemblance, surtout lorsque les deux héros résistent à une explosion atomique… Mais bon, venant d’une série B qui fonctionne, on passera sur ce ‘détail’ scénaristique pour ne pas bouder le plaisir d’un petit film de genre…

Articles associés

Une affaire de principe

Drive-Away Dolls

Dune: Part Two