The Company
Accueil Critiques The Company

The Company

par Eric Van Cutsem
Publié: Dernière mise à jour le

Equipe:
Durée : 125’
Genre: Comédie musicale
Date de sortie: 27/04/2004

Cotation:

4/ 6

Si vous avez manqué le début:

La jeune Rye a une vie chargée. Entre la danse intensive et ses amours perturbées, elle doit trouver le chemin qui la mènera à être au sommet de son art... Conflits, espoirs, désillusions vont s'entremêler et les difficultés, une fois surmontées, conduiront Rye à faire naître quelques instants magiques de danse...

 

Notre critique:

Qui l’eût cru? Neve Campbell, l’égérie du renouveau du slasher movie dans les 3 opus de SCREAM, est une danseuse de ballet depuis l’âge de six ans… Celle qui nous a souvent fait frémir à l’écran ne rêvait que d’une chose depuis des années: monter un film sur le monde de la danse, ses difficultés, ses bonheurs et ses défis.

En contactant la scénariste Barbara Turner (GEORGIA, POLLOCK) pour ce projet, elle ne se doutait pas que celle-ci emmènerait dans son sillage le grand Robert Altman, maître incontestable de la mise en scène à grand nombre de personnages, chef de file d’un cinéma capable de décrire des mondes et non pas quelques protagonistes.

Et même si Altman a hésité un moment face à sa méconnaissance du monde la danse, il a insufflé au film toutes les qualités de son immense talent. THE COMPANY se regarde comme une tranche de vie, presque comme un documentaire. Les moments conflictuels succédant à merveille aux moments de grands bonheurs, l’équilibre héritant sa force du chaos du moment précédent, le tout dans un ballet de vies et de danseurs souvent magique. Notons aussi que Malcolm McDowell, en directeur de ballet suffisant et talentueux, est surprenant et nous rappelle qu’il a aussi été un acteur remarquable (IF, BRITANNIA HOSPITAL) avant d’être un acteur remarqué (THE CLOCKWORK ORANGE, CALIGULA).

THE COMPANY est un film à voir pour sa subtile description du monde du ballet aux US souvent criante de vérité.