The Cabin in the Woods

The Cabin in the Woods

Scénariste de quelques épisodes des séries LOST, ALIAS et du long métrage de SF CLOVERFIELD, Drew Goddard s’est acoquiné avec Joss Whedon, le réalisateur de THE AVENGERS, pour concocter THE CABIN IN THE WOODS, son premier film en tant que réalisateur.
Avec son début bien dans la lignée du film de slasher traditionnel -des jeunes vont se retrouver en w.e. dans un lieu isolé où l’on sent bien qu’ils se feront tuer les uns après les autres- mais avec une variable supplémentaire très intrigante -des scientifiques qui observent les jeunes gens, CABIN IN THE WOODS démarre fort et suscite directement l’intérêt du spectateur.
A l’instar d’un LOST justement, le récit fait rapidement naître de nombreuses attentes dans le chef du spectateur, attentes que l’on espère être satisfaites au final. Et si le récit se joue du bestiaire propre aux films d’horreurs, au lieu de finir avec la même subtilité et la même volonté de détourner les poncifs d’un genre, le film tombe dans une fin grotesque emprunte de tous les clichés de ce genre.

Articles associés

Jurassic World Dominion

C’est magnifique!

Champagne!