Tesnota - Etroitesse

Tesnota

par Eric Van Cutsem
Publié: Dernière mise à jour le

Titre français : Etroitesse

Equipe : Anton Yarush, Atrem Cipin, Darya Zhovner, Kantemir Balagov, Olga Dragunova, Veniamin Kac
Durée : 118’
Genre : Drame
Date de sortie : 25/07/2018

Cotation :

3 sur 6 étoiles

Si vous avez manqué le début:

1998, Nalchick. Ilana travaille avec son père dans le garage de mécanique automobile de ce dernier. Elle a une relation assez fusionnelle avec son frère et son père...

 

Notre critique:

Premier film d’un jeune Kabarde (une communauté du Caucase du Nord), Kantemir Balagov, TESNOTA, présenté à Cannes en 2017 dans la section Un Certain Regard, trouve enfin le chemin des écrans belges.

Inspiré d’une histoire vraie entendue par le réalisateur dans sa jeunesse, ce film, qui conte l’aventure d’une famille juive dont le fils (et sa fiancée) se font kidnapper par des Kabardes, est, tout au moins dans sa première partie, un film choc. Présenté en 4/3, le format du film presque carré joue sur l’enfermement de la vision du spectateur comme miroir de l’enfermement de cette famille juive dans une communauté plutôt antisémite (les Russes à l’époque sont majoritairement présents dans la ville) tandis que la photographie aux couleurs blafardes et souvent criardes accentue la misère d’une communauté minoritaire.

Implicitement politique, TESNOTA n’en fait (malheureusement) pas pour autant son sujet principal puisqu’il s’attache d’abord à la fois aux conflits larvés existants entre les différentes communautés, aux conflits internes de la communauté juive et enfin aux conflits interne à la famille de Ilana.

C’est Ilana (interprétée par une actrice débutante mais extraordinaire Darya Zhovner) qui est au  centre du récit stigmatisant les rapports intercommunautaires (elle sort avec un jeune Kabarde) mais servant aussi au final de moteur dans la résolution de l’enlèvement.

On regrettera donc que Kantemir Balagov n’ait pas maintenu la puissance de la mise en scène du début sur l’ensemble du film mais il est clair en tout cas que l’on attend son prochain long avec impatience.

 

Ces articles pourraient vous intéresser