Surrogates

Surrogates

Quoi de plus logique pour le réalisateur de TERMINATOR 3, Jonathan Mostow (U-571), que de continuer son chemin avec ce SURROGATES dont le sujet n’est autre que la robotique à outrance, robotique qui a conduit l’humanité à s’enfermer et ne plus vivre sa vie que par procuration.

Beau et vaste sujet donc à priori que celui-là dont la morale est on ne peut plus claire: le clonage est une perversion, un asservissement et non une libération… Mais que l’on ne s’y trompe pas, le sujet du film n’est pas d’ordre philosophique mais bien policier, avec une énigme et une conspiration plus complexes qu’il n’y paraît sans pour autant se départir de son étiquette film d’action.

Bien équilibré, le film manque toutefois de souffle et d’un réel point de vue qui, au-delà des effets particulièrement bien réussi (le lissage des visages des acteurs en est un des aspects), aurait pu conduire à une réflexion intéressante sur notre propension à l’individualisme forcené, à la peur de l’autre et au repli sur soi-même.

Articles associés

Le torrent

Under the Fig Trees

Close