Sueurs

Sueurs

par Eric Van Cutsem
Publié: Dernière mise à jour le

Titre français : Sweat

Equipe:
Durée : 103’
Genre:
Date de sortie: 06/08/2002

Cotation:

2 sur 6 étoiles

Si vous avez manqué le début:

Noh, un contrôleur aérien, organise un casse et dérobe un gros chargement d'or sur un aéroport africain. Pour pouvoir échanger cet or, lui et ses trois partenaires doivent le livrer en camion de l'autre côté du désert. Et la course-poursuite commence...

 

Notre critique:

Filmé très serré, monté au couteau, SWEAT est le premier film d’un réalisateur de pub très primé, Louis-Pascal Couvelaire. On lui doit ainsi les pubs récentes de Toyota, Coca-Cola ou encore Citroën. Et ce qui devait arrivé arriva: le film bénéficie d’une image remarquable mais pêche par le reste. SWEAT est la démonstration absolue de la victoire de l’image sur tout le reste: les dialogues sont minimalistes, le jeu des acteurs réduit à sa plus simple expression. C’est l’image qui mène la danse.

Très inspiré du SALAIRE DE LA PEUR (Clouzot, 1953), SWEAT aurait pu donner un coup de jeune à l’idée sans pour autant dépouiller le film de ses grandes qualités d’interprétation et d’analyse de personnages. Ici on se croirait presque dans un documentaire sur le désert servi par une superbe image. Du ciel, du sable, de la chaleur et du désert sont les variables en parfaite adéquation pour l’été et surtout pour éviter de trop réfléchir…

Seule la fin du film parvient à réellement distiller un peu de suspense, pour le reste il faudra vous contenter de voir des images , encore des images et toujours des images… C’est vrai qu’au cinéma c’est important mais pas suffisant…