State of Play

State of Play

Depuis ALL THE PRESIDENT’S MEN en 1976 qui a élevé le genre au niveau d’art, le thriller politique a subi des déclinaisons en tout genre. De SYRIANA à JFK en passant par THE INTERPRETER, ce genre est loin d’être en voie de disparition mais est souvent de qualité très inégale.

Bien ancré dans le 21e siècle, STATE OF PLAY se paie une attaque en règle des sociétés de sécurité externalisées par le gouvernement américain en Irak et ailleurs, le tout sur fond de combat larvé ancienne presse (le papier) et nouvelle presse (on-line). Les dangers de la privatisation de la sécurité nationale sont donc au coeur de ce thriller solide qui a su dépouiller son récit pour limiter le nombre de personnages impliqués (on reproche souvent aux thrillers politiques une pléthore de personnages rendant difficile le suivi de l’intrigue).

Côté casting, ce genre nécessite des acteurs solides dont le jeu sans failles renforcera le propos. Et avec Russel Crowe en (vrai) journaliste d’investigation, Helen Mirren en rédactrice en chef, Ben Affleck en politicien et Robin Wright Penn en femme trompée, on n’est pas trompé sur la marchandise. Tout cela fait de STATE OF PLAY un tout bon thriller mis en scène avec efficacité et un rythme soutenu de bout en bout…

Articles associés

Love Lies Bleeding

Une affaire de principe

Drive-Away Dolls