Accueil Critiques Sôseiji

Sôseiji

par Jean-Dominique Quinet
Publié: Dernière mise à jour le

Titre français : Gemini

Equipe:
Durée : 84’
Genre:
Date de sortie: 25/07/2000

Cotation:

4 sur 6 étoiles

Si vous avez manqué le début:

En unissant sa destinée avec l'énigmatique Rin, la vie du riche et respectable docteur Yukio Daitokuji bascule dans le cauchemar: ses parents décèdent dans d'étranges circonstances; il se fait harceler puis tabasser par un individu qui lui ressemble singulièrement. Sa vie devient un enfer.

 

Notre critique:

La sortie de GEMINI est un événement en soi: c’est la première sortie « publique » d’un film de Shinya Tsukamoto, le réalisateur underground japonais de TETSUO, THE BODY HAMMER et de TOKYO FIST. C’est aussi la première fois qu’on peut découvrir ce cinéphile visionnaire dans une oeuvre de commande policée, visiblement destinée à une large audience – ce qui n’est guère son habitude! Le résultat est à la hauteur des espérances qu’on pouvait avoir: GEMINI est un film fantastique qui distille un malaise tangible amplifié par les délires punks et industriels du japonais. GEMINI est imprégné d’une esthétique soignée, qui joue sur les couleurs et le mouvement des corps, sur le rythme et la musique. Le scénario est adapté d’une nouvelle d’Edogawa Rampo (sorte d’Edgar Allan Poe du pays du soleil levant). Tsukamoto l’a prolongée afin d’aller jusqu’au bout de sa recherche du bien et du mal, une recherche qui passe ici par la confrontation d’un homme avec son double.

rn

Pour ceux qui ne connaissent pas encore ce cinéaste majeur (au même titre que David Lynch ou que Lars Von Trier par exemple), voici une excellente opportunité de le découvrir, à travers un film très accessible imprégné de l’âme de son auteur.