Son of Babylon
Accueil Critiques Son of Babylon

Son of Babylon

par Eric Van Cutsem
Publié: Dernière mise à jour le

Equipe :
Durée : 100’
Genre :
Date de sortie : 21/06/2011

Cotation :

5 sur 6 étoiles

Si vous avez manqué le début:

Nord de l'Irak en 2003, trois semaines après la chute de Saddam. Ahmed, 12 ans, et sa grand-mère marchent sur les routes au milieu de nulle part. Ils se rendent tous les deux auprès du père du gamin, Ibrahim, emprisonné depuis 12 ans par le partie de Saddam dans la prison de la ville de Nasiriyah...

 

Notre critique:

Grand Prix du Jury du 11ème Festival Cinéma Méditerranéen à Bruxelles, SON OF BABYLON est un film dénonciateur des massacres perpétrés par Saddam Hussein en Irak pendant des années où son parti a pourchassé et tué des centaine de milliers de personnes.
L’intelligence du film est d’approcher ces massacres par le biais de personnages attachants qui ajoutent beaucoup à l’efficacité du film et à l’empathie possible des spectateurs. En plus, en opposant la grand-mère et le petit-fils, tous les deux kurdes, le réalisateur/scénariste oppose deux générations et deux visions d’une même Irak.
Si le road movie qui entame le film illustre également la décrépitude d’un pays en guerre presque permanente depuis des années, le noeud du film repose bien entendu sur l’arrivée à la prison et la recherche quasi improbable du père disparu au milieu des charniers et de tout un peuple qui pleure ses morts assassinés par le parti de Saddam, le Baas.
Véritable document sur l’Irak, SON OF BABYLON mérite l’attention de toutes et de tous tant pour ses qualités filmiques que pour sa dénonciation des actes de barbaries commis par le tyran Saddam.