Smile

smile

Premier film de Parker Finn, SMILE fait partie de ces films d’horreur ne révolutionnant pas le genre mais servant bien son propos et jouant suffisamment avec les nerfs du spectateur pour que celui-ci ne soit pas déçu.

Le point de départ est plutôt original puisque le film parle d’une malédiction transmise par des personnages au sourire façon Joker, d’où le titre du film. Evidemment, le reste de SMILE rappelle le schéma des films d’horreur sur les malédictions (on pense à FINAL DESTINATION par exemple), films dans lesquelles les protagonistes cherchent comment se sortir du cercle infernal de la transmission de celle-ci.

La psy touchée par ce drame tentera donc de trouver le moyen de briser la malédiction. En essayant de faire comprendre à son entourage ce qu’elle vit, elle sombrera peu à peu dans la folie.

La gradation de la tension est plutôt bonne et maintenue jusqu’au bout. Et même si le traitement n’est pas des plus originaux et si la fin ouverte ne nous surprend absolument pas, SMILE reste un divertissement qui plaira aux fans des films d’horreur de série B.

Articles associés

Le torrent

Under the Fig Trees

Close