Sleeping Dogs lie
Accueil Critiques Sleeping Dogs lie

Sleeping Dogs lie

par Eric Van Cutsem
Publié: Dernière mise à jour le

Titre français : Juste une fois

Equipe:
Durée : 87’
Genre: Comédie dramatique
Date de sortie: 04/09/2007

Cotation:

0 sur 6 étoiles

Si vous avez manqué le début:

Amy est, à première vue, une femme qui mène une existence tout à fait normale, entourée de parents qui l'adorent et d'un fiancé à l'avenir prometteur. La vie semble lui sourire, jusqu'au jour où ce dernier insiste pour qu'ils partagent jusqu'à leurs plus intimes secrets... Ceux qu'ils n'ont jamais révélés à personne. Lorsque Amy finit par céder en lui avouant son plus lourd secret, tout s'écroule autour d'elle...

 

Notre critique:

SLEEPING DOGS LIE est la parfaite illustration de l'aphorisme bien connu: toute vérité n'est pas bonne à dire. Partant d'une vérité très difficile (voire impossible) à dire, le réalisateur-scénariste Bob Goldthwait (dont c'est la première oeuvre sur grand écran) brosse un portrait social sans concessions aucune. Le microcosme familial d'Amy représente à lui seul notre société humaine qui au fil des ans se porte un peu plus mal qu'avant…

Lorsque la vérité éclate dans toute la famille, l'événement bouleverse les conventions et les êtres pour révéler leur vrai caractère, leur véritable nature. Dès lors toutes les situations s'enchaînent les unes aux autres provoquant un véritable raz de marée qui obsédera l'esprit de tous pendant longtemps.

La mise en scène est conventionnelle et sans surprises mais le film est parfaitement porté par des comédiens au diapason, et notamment par une Melinda Page Hamilton, habituée aux séries TV (NIP TUCK, COLD CASE, NUMB3RS), superbe de naturel dont le personnage d'Amy, au final, ne commettra pas deux fois l'erreur de dire la vérité, toute la vérité…