Skyscraper
Accueil Critiques Skyscraper

Skyscraper

par Eric Van Cutsem
Publié: Dernière mise à jour le

Equipe: Dwayne Johnson, Neve Campbell, Pablo Schreiber, Rawson Marshall Thurber
Durée : 102’
Genre: Film d'action
Date de sortie: 11/07/2018

Cotation:

2/ 6

Si vous avez manqué le début:

Hong Kong. Le plus grand building du monde, The Pearl, vient d’être achevé et attire les touristes du monde entier. Will Sawyer, vétéran de la guerre du Golf, blessé par une attaque à l’explosif, a un rendez-vous très important avec le propriétaire de la tour pour donner son rapport sur un audit des systèmes de sécurité de la tour.

 

Notre critique:

Bon, d’accord, quand on commence un film dont le principal décor sera le plus grand building du monde (fictif bien sûr), et que c’est Dwayne -The Rock- Johnson (RAMPAGE, BAYWATCH) qui joue le rôle principal, il est vrai que l’on se doute que le récit et la mise en scène ne risquent pas de faire dans la dentelle. Donc SKYSCRAPER ne fait pas dans la dentelle…

D’autant moins que ce mélange de LA TOUR INFERNALE et de DIE HARD, co-production américano-chinoise, ne se préoccupe pas vraiment d’une quelconque vraisemblance et nous balance le super-héros The Rock en pleine figure pectoraux en avant!

Et ce n’est pas le petit saupoudrage de high-tech pour faire un peu futuriste qui change quelque chose à l’affaire. Car quand Dwayne Johnson retient un pont de métal et d’acier de plusieurs tonnes à la force de ses biceps, le spectateur a plutôt quelques difficultés à retenir un fou-rire (nerveux) et à croire deux minutes de plus à ce fatras d’invraisemblances.

Et malheureusement, il faut aussi noter que la trame narrative de SKYSCRAPER est prévisible de bout en bout ne surprenant le spectateur que par un manque de crédibilité totale et par quelques détails plaqués sur un récit linéaire simpliste écrit par Rawson Marshall Thurber (CENTRAL INTELLIGENCE, WE’RE THE MILLERS), plutôt habitué aux comédies qu’aux films d’action dramatiques.

 

Ces articles pourraient vous intéresser