Second tour

Second tour

Albert Dupontel, acteur, réalisateur, scénariste, est un peu le trublion d’un cinéma français parfois un peu trop lisse. Son cinéma est souvent provocateur, décalé, ironique, à la mise en scène inventive et aux dialogues qui percutent. Que ce soit avec ADIEU LES CONS, AU REVOIR LA HAUT ou 9 MOIS FERME, Dupontel fait souvent mouche et parvient à séduire le spectateur.

Il revient en 2023 avec ce SECOND TOUR, un film sur la politique française qui se paie en même temps un peu les médias (dont visiblement il n’est pas vraiment fan!). Et c’est au personnage au plus haut niveau de l’état que s’attaque Dupontel en incarnant un futur président de la République façon Macron bien sûr.

Comme toujours chez le réalisateur/acteur/scénariste, les dialogues sont excellents et une certaine poésie émaille le récit. Et comme d’habitude aussi, il réussit la gageure de traiter plusieurs sujets en même temps (histoire d’amour, intrigue politique et suspense) même si il faut bien reconnaître que pour ce SECOND TOUR, il manque de profondeur dans tous les sujets traités.

Film profondément pessimiste qui montre que la politique n’est pas vraiment porteuse d’espoir (management par la peur, domination des finances), SECOND TOUR termine sur une pirouette qui tente de redresser ce côté sans espoir.

Articles associés

Chlopi

Le bleu du caftan

The Eternal Daughter