Saving Mr. Banks
Accueil Critiques Saving Mr. Banks

Saving Mr. Banks

par Eric Van Cutsem
Publié: Dernière mise à jour le

Titre français : Dans l'ombre de Mary

Equipe:
Durée : 125’
Genre: Comédie dramatique
Date de sortie: 25/02/2014

Cotation:

5 sur 6 étoiles

Si vous avez manqué le début:

En 1906 à Maryborough en Australie, une petite fille rêvait déjà.
Près de 55 ans plus tard à Londres, cette enfant, Pamela Travers, devenue adulte et auteur du roman Mary Poppins vient encore une fois de refuser de vendre ses droits à Walt Disney...

 

Notre critique:

Pendant plus de 20 ans, Walt Disney essaya en vain d’acheter les droits du roman de P.L. Travers, Mary Poppins. Afin de la convaincre définitivement, il décida de la faire venir en Californie pour qu’elle participe à l’adaptation de son propre roman. Mais la chose n’était pas gagnée pour autant…
Et c’est cet épisode que narre par le menu SAVING MR. BANKS, montrant l’antagonisme entre l’auteur et un Disney devenu depuis longtemps un businessman plus qu’un artiste. Jouant sur les flashbacks de la jeunesse de Pamela, le film tente ainsi d’expliquer sa personnalité et d’illustrer les conflits qui l’opposeront à Walt tout au long de la conception de Mary Poppins.
Portrait certes réussi, SAVING MR. BANKS a malgré tout le défaut d’être un film réalisé par les studios Disney sur l’aventure des studios Disney. Etre juge et parti donne malgré tout un film quelque peu partisan dans lequel pointe parfois une forme de bienveillance à l’égard des studios de la souris et de son fondateur.
Au final, l’émotion doit beaucoup plus au (très bon) couple multi-oscarisé Tom HanksEmma Thompson qu’à la forme un peu poussive et parfois maladroite adoptée par le réalisateur John Lee Hancock (THE ROOKIE, THE BLIND SIDE).