Sanpo suru shinryakusha - Before We Vanish
Accueil Critiques Sanpo suru shinryakusha

Sanpo suru shinryakusha

par Eric Van Cutsem
Publié: Dernière mise à jour le

Titre français : Before We Varnish

Equipe: Hiroki Hasegawa, Kiyoshi Kurosawa, Masami Nagasawa, Ryûhei Matsuda
Durée : 129’
Genre: Drame, Film de science-fiction
Date de sortie: 06/06/2018

Cotation:

4/ 6

Si vous avez manqué le début:

Akira Tachibana rentre chez elle avec un poisson rouge. Quelques minutes après que la porte de la maison se soit refermée sur elle, c’est le carnage à l’intérieur de la maison. La jeune fille se retrouve ensuite ensanglantée sur la route...

 

Notre critique:

CURE, KAIRO, TOKYO SONATA… Horreur, science-fiction, drame, Kiyoshi Kurosawa manipule tous les genres avec beaucoup d’aisance. Avec BEFORE WE VANISH, il repart sur la piste de la SF  en tournant son récit autour d’envahisseurs extraterrestres.

Bon, évidemment, Kurosawa ne fait pas les choses comme tout le monde: ces extraterrestres n’ont pas un petit doigt tendu, ni l’aspect d’E.T., ni même celui d’ALIEN, ils sont juste capables de prendre des enveloppes humaines et surtout de voler des concepts aux autres humains. Dès qu’ils volent un concept à quelqu’un ce dernier le perd à jamais. Imaginez par exemple le vol du concept de “travail”, ou celui de “l’amour”.

Toute la force du film repose sur cette originalité made in Japan, le seul pays au monde où l’on est capable de partir sur des pistes aussi extravagantes. Mais voilà ce qui pourrait être une réflexion décalée sur l’être humain avec un scénario assez habile qui joue entre le déphasage des situations et le réalisme de la mise en scène dérive vers une sorte de fourretout au fur et à mesure du film.

Le final devient carrément explosif et délirant ruinant en quelque sorte l’idée plutôt géniale qui sous-tendait l’ensemble du film. Dommage, car BEFORE WE VANISH avait un potentiel assez clair dès le départ et surtout un réalisateur hors pair aux commandes…

 

Ces articles pourraient vous intéresser