S One Strane

S ONE STRANE (ON THE OTHER SIDE) arrive chez nous non sans avoir acquis une excellente réputation et quelques prix au travers de plusieurs festivals, dont celui de Pula en Hongrie. Le film se veut une analyse émotionnelle de l’après guerre des Balkans vu au travers d’une femme et de son mari, un criminel de guerre.

Vesna a été autrefois mariée avec Zarko qui a fuit la Croatie après la guerre des Balkans. Elle a continué à élever seule ses enfants à qui elle dédie toute son existence en pourvoyant à leur besoins (procurant des passe-droits, un logement, etc). Cependant Vesna doit faire attention que personne n’apprenne qui est son mari car cela pourrait lui nuire. Mais lorsque ce dernier le rappelle après des années, c’est un souvenir amoureux qui remonte à la surface et fait disparaitre les craintes.

Mis en scène avec le soin tout particulier de dévoiler peu à peu le récit, S ONE STRANE (ON THE OTHER SIDE) se présente d’abord comme un film à caractère politique, montrant comment cette guerre a laissé de nombreuses traces parmi la population, puis peu à peu tourne au thriller et se termine avec un retournement inhabituel pour ce genre de film.

Film désarçonnant par le ton adopté, ce qui lui confère aussi toute sa richesse, S ONE STRANE (ON THE OTHER SIDE) bénéficie aussi d’une très bonne interprétation qui complète parfaitement une certaine lenteur de la mise en scène. Il réussit à aborder de façon inhabituelle un sujet difficile et propose ainsi un regard différent sur une guerre qui a déjà beaucoup fait parler d’elle.

Articles associés

Bad Boys: Ride or Die

The Zone of Interest

La fille de son père