Relatos salvajes
Accueil Critiques Relatos salvajes

Relatos salvajes

par Eric Van Cutsem
Publié: Dernière mise à jour le

Titre français : Les nouveaux sauvages

Equipe : Damián Szifrón, Darío Grandinetti, María Marull, Mónica Villa
Durée : 122’
Genre : Thriller
Date de sortie : 20/01/2015

Cotation :

5 sur 6 étoiles

Si vous avez manqué le début:

Un poisson pas frais dans un restaurant, un type agressif en voiture, un ingénieur dont on met la voiture en fourrière, un mariage qui tourne mal, autant de point de départs qui conduit l’être humain à perdre le contrôle de soi.

 

Notre critique:

Inconnu chez nous, l’argentin Damián Szifrón n’en est pas à son coup d’essai puisqu’il a réalisé de nombreux épisodes de plusieurs séries télévisées dans son pays d’origine. RELATOS SALVAJES est son troisième long métrage dans lequel il s’attaque au difficile exercice du film à sketches cher notamment aux italiens dans les années 60 et 70.
Damián Szifrón nous propose donc en quelques sketches des contes satiriques à l’humour noir particulièrement bien tapé, et tournant autour d’un seul et même thème: chaque acte que l’on fait dans sa vie a des conséquences et il faut toujours en mesurer la portée. La colère est donc presque à chaque fois le moteur du sketch même si les sujets sont très variés, ce qui rend d’ailleurs l’ensemble très vivant.
Souvent drôles, parfois dramatiques, les différents sketches sont parfois très surprenants ou parfois un peu plus attendus (comme celui de l’ingénieur en explosifs) mais l’ensemble n’en reste pas moins un divertissement très réussi dont la morale ne manquera pas d’en faire réfléchir plus d’un.