Prêt à tout

Prêt à tout

Pour son troisième long métrage, Nicolas Cuche se lance dans une sorte de conte de fées patronal qui met en scène un jeune homme un peu mytho (presque pathétique) qui réussit sa vie en créant un site de rencontre de mères célibataires et se lance dans la conquête d’une fille en achetant la société dans laquelle celle-ci travaille.
Malheureusement, au lieu d’assumer le conte de fées et d’en tirer un récit réjouissant et haut en couleur auquel on pourrait s’attendre, le film relève beaucoup trop d’un récit convenu aux situations clichées et au scénario dont les surcouches s’entassent finissant par fatiguer le spectateur.
Seuls les interprètes, Max Boublil (LA VERITE SI JE MENS 3, LES GAMINS) et Aïssa Maïga (SUR LA PISTE DU MARSUPILAMI) en tête, parviennent, grâce à un capital sympathie indéniable, à sauver un peu un ensemble qui mérite au plus un passage télévisé.

Articles associés

Smile

Blonde

Don’t Worry Darling