Pour Le Plaisir
Accueil Critiques Pour Le Plaisir

Pour Le Plaisir

par Eric Van Cutsem
Publié: Dernière mise à jour le

Equipe : Dominique Deruddere, Lorant Deutsch, Nadia Farès, Olivier Gourmet, Samuel Le Bihan
Durée : 82’
Genre : Comédie policière
Date de sortie : 16/11/2004

Cotation :

3 sur 6 étoiles

Si vous avez manqué le début:

Nord de la France. Au volant de sa splendide Ferrari, Vincent Moreau se remémore les événements de ces derniers jours durant lesquels un vent de folie et de meurtre a soufflé sur le village où il est né et où il exerce son métier de psychiatre...

 

Notre critique:

Après nous avoir surpris avec WAIT UNTIL SPRING BANDINI, consternés avec HOMBRES COMPLICADOS, un peu décontenancés avec IEDEREEN BEROEMD, le réalisateur flamand Dominique Deruddere revient une nouvelle fois là où on ne l’attendait pas. Car, avec POUR LE PLAISIR signé par Guy Zilberstein (QUI PERD GAGNE!, POST COITUM ANIMAL TRISTE), il nous colle en travers des gencives rien de moins qu’un film façon Jean-Pierre Mocky. Comme son aîné dans bon nombre de ses films (LA GRANDE FROUSSE, AGENT TROUBLE), Deruddere part donc dans une comédie policière loufoque, voire par moments complètement surréaliste.
Tout est donc en décalage et cela donne une saveur toute particulière aux dialogues et aux situations. ‘Pour te sortir’, la parodie de la chanson ‘Pour le plaisir’ d’Herbert Léonard prend ainsi tout son sens à l’heure des Star’Ac et autres cornichoneries du petit écran…

Ce genre de cinéma ne tient bien évidemment que par la place exceptionnelle donnée à des acteurs de talent qui peaufinent leur numéro à contre-emploi dans des films comme POUR LE PLAISIR.
Si Lorant Deutsch assure dans un de ses rôles habituels, c’est plutôt Nadia Farès qui surprend dans un registre qu’elle pratique peu: la comédie. Il faut dire qu’elle n’est pas la seule à surprendre car Samuel Le Bihan en psy de village se paye ici un contre-emploi total. Enfin, Olivier Gourmet en flic à la Columbo, qui d’ailleurs fait référence à sa femme (que l’on ne voit jamais), semble s’en donner à coeur joie comme d’ailleurs tous ses petits camarades de jeu…

 

Ces articles pourraient vous intéresser