Plonger
Accueil Critiques Plonger

Plonger

par Eric Van Cutsem
Publié: Dernière mise à jour le

Cotation:

3 sur 6 étoiles

Si vous avez manqué le début:

César, journaliste, est tombé amoureux au premier regard de Paz, alors qu’il était à une expo photo de cette artiste. Amour partagé, amour fou qui les entraîne tous les deux sur les routes avant de rentrer chez eux et de vivre ensemble. Mais bientôt, Paz se sent prisonnière de cet amour...

 

Notre critique:

Un ex-grand reporter tombe éperdument amoureux d’une photographe artiste et globe-trotter. Mais cela ne peut pas durer et l’arrivée d’un enfant non désiré brise quelque chose dans le parfait amour. PLONGER, le nouveau film de l’actrice Mélanie Laurent (NOW YOU SEE ME, ENEMY) après son doc DEMAIN et le film RESPIRE, explore l’amour-passion et le rapport à l’art.

Bénéficiant d’images plutôt réussies et d’envolées lyrique par moment, PLONGER a aussi le gros défaut d’avoir une narration balisée sur une histoire cousue de fil blanc.

Le duo Gilles LelloucheMaria Valverde (EXODUS, CE QUI NOUS LIE) fonctionne plutôt bien et ce, même si la jeune espagnole de 30 ans, romantique dans l’âme, a appris son rôle en phonétique vu qu’elle ne parle pas le français. Elle illumine largement le film et est pour beaucoup dans le plaisir des images.

Mais de belles images et de bons interprètes ne suffisent pas pour autant et le film passe du récit d’amour-passion vers un simili-suspens en final qui ne fonctionne pas du tout. Les films suivants de Mélanie Laurent derrière la caméra (GALVESTON) et devant (LE RETOUR DU HEROS) nous permettront sans doute de la retrouver au mieux de sa forme…

 

Ces articles pourraient vous intéresser