Accueil Critiques Plâce Vendôme

Plâce Vendôme

par Olivier Guéret
Publié: Dernière mise à jour le

Equipe:
Durée : 117’
Genre:
Date de sortie: 06/10/1998

Cotation:

3 sur 6 étoiles

Si vous avez manqué le début:

Vincent Malivert (Bernard Fresson) est le propriétaire d'une de ces maisons de prestige. L'annonce de sa mort à de quoi en secouer plus d'un, sa femme notamment, Marianne (Catherine Deneuve), enlisée dans l'alcool et adepte des maisons de repos. Sa descente fut longue et assourdie par l'argent. Cette chute, elle la doit à Battistelli (Jacques Dutronc), du temps où elle était une courtière réputée, active et ambitieuse. Il l'a trahie et est la cause de sa déchéance. Quand elle retrouve l'héritage involontaire de son mari, sept diamants resplendissants d'une origine énigmatique, elle reprend goût, plaisir, gestes et instincts perdus. Elle décide de remonter la piste de ces mystérieux cailloux, de déterminer leur provenance, de les vendre ou d'assouvir un désir de vengeance et de coincer Batistelli...

 

Notre critique:

Après UN WEEK-END SUR DEUX et LE FILS PREFERE, Nicole Garcia s’est attelée à la réalisation d’une oeuvre sophistiquée, sorte de thriller romanesque emprunt de psychologie: PLACE VENDOME. Titre et toile de fond, ce lieu parisien magnifique où colliers et parures brillent dans les vitrines de grandes joailleries, et où la superbe ordonnance des façades se marie à merveille à l’éclat des bijoux.

Catherine Deneuve, Jean-Pierre Bacri, Emmanuelle Seigner, Bernard Fresson et Jacques Dutronc sont les principaux protagonistes de cet écrin somptueux renfermant un portrait de femme face à son chaos intérieur. PLACE VENDOME n’est pas un récit policier, il n’est qu’un prétexte à la mise en place d’une galerie de personnages dans un milieu vierge de toute exploitation cinématographique en France: l’artisanat des pierres.

Nicole Garcia tisse sa toile, construit son puzzle avec patience et sagesse. Elle laisse ses personnages s’intaller et nous promène à travers les différents étapes nécessaires pour que le vulgaire gravillon resplendisse de beauté et de valeur. Nous visitons des bourses d’échange, des ateliers de taille. Les acteurs sont superbement dirigés. Bernard Fresson, absent depuis bien trop longtemps des écrans, donne force et courage à un homme perdu dans une voie sans issue. Catherine Deneuve, cassée par la vie, se reprendra en main. Son interprétation est des plus impressionnantes. Elle fait de nouveau preuve d’une réelle conviction dans ses choix de rôles et dans son interprétation. Bacri, Seigner et Dutronc suivent la qualité de jeu de leurs partenaires.

PLACE VENDOME est un faux thriller doté d’une vraie énigme avec de vrais rôles et de vrais acteurs au service d’une histoire fine et obscure.