Party Girl
Accueil Critiques Party Girl

Party Girl

par Eric Van Cutsem
Publié: Dernière mise à jour le

Equipe:
Durée : 95’
Genre: Drame
Date de sortie: 02/09/2014

Cotation:

5 sur 6 étoiles

Si vous avez manqué le début:

Lorraine. Angélique roule depuis trop longtemps sa bosse dans le monde de la nuit: hôtesse, prostituée, strip-teaseuse, elle a tout fait. Et, à son âge, elle termine hélas bien souvent ses nuits, ivre et seule.

 

Notre critique:

Gagnant de la Caméra d’Or à Cannes en 2014, PARTY GIRL a ceci d’étrange qu’il parle d’un sujet plutôt original dans un enrobage plutôt quotidien. Bien sûr, cette combinaison donne au film un ton particulier, très proche du documentaire et fait rapidement penser à un épisode de Strip-tease comme on pouvait en voir à la télé il y a quelques années.
L’émotion passe essentiellement dans le naturel du jeu des protagonistes qui traduisent parfaitement le mal-être d’une situation impossible. Cette femme qui rêve à la fin de sa vie de ‘party girl’ d’un amour naïf et banal, qui veut renouer avec sa fille qu’elle a plus ou moins laissé tomber est, sans être pathétique, complètement à côté de la réalité.
Reconstruire un amour sur des bases aussi fragiles ne peut que conduire à l’échec, échec que PARTY GIRL filme sans jugement et avec une tendresse évidente pour son personnage. Mais ce point de vue tout en douceur est aussi la faiblesse du film qui ne parvient pas créer des antagonismes suffisant pour nourrir son récit.
Cela n’empêche pas ce premier long métrage, accompli à six mains, d’être touchant et réussi, et de résonner d’une certaine façon dans notre monde moderne, souvent indifférent aux autres.