Pain & Gain
Accueil Critiques Pain & Gain

Pain & Gain

par Eric Van Cutsem
Publié: Dernière mise à jour le

Titre français : No Pain No Gain

Equipe:
Genre: Comédie
Date de sortie: 03/09/2013

Cotation:

2/ 6

Si vous avez manqué le début:

Juin 95. Alors qu'il fait de la musculation, Daniel Lugo doit s'enfuir rapidement car la police Miami est à sa poursuite. Alors qu'il est presque parvenu à s'échapper, il se fait renverser par une voiture... de police.

 

Notre critique:

Trois gars dont le cerveau est plus dans les muscles que dans leur crâne décident de monter un enlèvement qui devrait leur rapporter gros… Mais la bêtise n’a jamais rapporté gros même en Amérique du nord! Sur base de cette histoire tellement vraie qu’elle sent l’invraisemblable, le réalisateur Michael Bay, grand spécialiste de l’action movie bas de plafond (THE ROCK, ARMAGEDDON, TRANSFORMERS), s’est dit qu’il y avait un filon à creuser…
Entraînant Mark Wahlberg et Dwayne "The Rock" Johnson, plus vrais que nature eux aussi, dans son sillage, Bay nous propose donc un film d’action qui n’en est pas tout à fait un puisque pour la première fois de sa carrière, il a affaire à de vrais personnages qui n’auraient certes pas déplus à un Stephen Frears par exemple.
Résultat: PAIN & GAIN flirte sur une mise en scène d’action tout en proposant presque une étude de moeurs (façon blockbuster) et jouant sur une comédie bizarrement décalée entre sarcasme et stupidité. Disons-le tout de suite: le film ne fonctionne qu’à moitié et, en se terminant sur un procès incroyable, finit d’achever un spectateur déjà perplexe pendant les deux heures qui précèdent…