On voulait tout casser

On voulait tout casser

Des copains avec leurs galères, leurs problèmes et leur amitié aussi. En gros un film dans la grande tradition française lancée par Yves Robert (UN ELEPHANT CA TROMPE ENORMEMENT) ou Claude Sautet (VINCENT, FRANCOIS, PAUL ET …), qui ont propulsé au firmament la notion d’amitié comme moteur d’un film.

Mais voilà, cette deuxième réalisation du scénariste de DISCO et de CAMPING, Philippe Guillard, est loin d’atteindre l’envolée de ces fameux maitres de ce type de film. Les dialogues minimalistes, les situations répétitives (sur les gags ou sur l’histoire elle-même), les personnages quelques peu caricaturaux, voire clichés, ne donnent évidemment pas à l’ensemble une chair suffisamment riche que pour donner corps au récit lui-même.

Reste un casting plutôt sympa bien sûr et des acteurs que l’on aime voir mais le tout dans une mise en scène qui ne dépasse jamais le niveau d’un téléfilm sur France 2 un mardi soir. Pas de quoi pousser un spectateur dans les salles obscures de sa ville…

Articles associés

Chlopi

Le bleu du caftan

The Eternal Daughter