Nyad

Nyad

Une nageuse hors pair considérée par des spécialistes comme une parfaite adéquation entre physique et mental. C’est le profil de Diane Nyad alors qu’elle réalisait ses premiers exploits hors du commun dans ses vingt ans. En 2010, alors qu’elle approche de ses 60 ans et qu’elle a 30 ans de journalisme sportif à son actif, Diane Nyad décide de retenter la traversée qu’elle n’était pas parvenue à réaliser plus de 30 ans auparavant.

NYAD raconte cette nouvelle tentative après 30 ans! Si le film du couple à la ville et derrière la caméra, Jimmy Chin et Elizabeth Chai Vasarhelyi, est une biographie bien documentée (de nombreuses images d’époques émaillent le film), cela reste une fiction dont le côté quasi documentaire est bien servi par une mise en scène solide et un duo d’actrice qui n’ont plus rien à démontrer.

Car le film repose bien sûr sur la performance de Annette Bening et de Jodie Foster qui amène une grande partie de leur personnalité à leur personnage respectif. La volonté sans faille côté Bening, l’amitié côté Foster viennent dynamiser le récit dont le début et la fin sont bien sûr connus d’avance. Mais le suspens reste entier tant l’accumulation des défis rend incroyable la réalité même de l’exploit.

NYAD est non seulement l’occasion de voir comment on peut réaliser un tel exploit mais surtout comment la volonté d’une personne et d’une équipe de gens compétents peut soulever des montagnes et réaliser l’impossible. Diffusé sur les écrans belges avant d’être diffusés sur Netflix, le film démontre la force de la volonté de l’être humain lorsqu’il parvient à se dépasser et à dompter les éléments en apprenant à s’y intégrer.

Une belle leçon de vie en quelque sorte…

Articles associés

Chlopi

Le bleu du caftan

The Eternal Daughter