Noordzee
Accueil Critiques Noordzee, Texas

Noordzee, Texas

par Eric Van Cutsem
Publié: Dernière mise à jour le

Equipe :
Durée : 88’
Genre : Drame
Date de sortie : 15/03/2011

Cotation :

4 sur 6 étoiles

Si vous avez manqué le début:

Le jeune Pim vit avec sa mère, Yvette, dans une petite maison de la côte belge. Fasciné par le lointain passé de Miss de sa mère, il aime se déguiser et se parfumer comme elle. Il passe son temps entre ses voisins et amis et le Texas, un bar où sa mère va boire le soir...

 

Notre critique:

Après plusieurs court-métrages abordants l’homosexualité, le jeune réalisateur belge Bavo Defurne s’attache cette fois-ci à dépeindre l’éveil aux sens d’un jeune garçon élevé par sa seule mère dans un coin désoeuvré de Belgique. Filmé sensiblement, sans voyeurisme et sans manichéisme, NORDZEE, TEXAS aborde avec tendresse des sujets difficiles et complexes.
L’homosexualité de Pim, ce jeune adolescent, est brossée par petites touches comme un éveil naturel de ses sens dans un milieu qui ne peut que le prédisposer à ce choix. Son fétichisme, son amour de Gino vont se développer conjointement et il ne verra pas l’amour infini que lui porte Sabrina, la soeur de Gino. Son passage à l’âge adulte ne se fera pas sans heurts et sans pleurs…
La mise en scène, à l’image du récit, est soignée, jamais voyeuriste, toujours sensible et confère à NORDZEE, TEXAS, toute sa valeur et sa force, sans parler de l’interprétation sans faille de jeunes comédiens peu connus mais talentueux.