Niet Schieten - Ne tirez pas
Accueil Critiques Niet Schieten

Niet Schieten

par Eric Van Cutsem
Publié: Dernière mise à jour le

Titre français : Ne tirez pas

Equipe : Jan Decleir, Mo Bakker, Rik D'Hiet, Stijn Coninx, Viviane de Muynck
Durée : 139’
Genre : Drame
Date de sortie : 10/10/2018

Cotation :

5 sur 6 étoiles

Si vous avez manqué le début:

Depuis 1982, les tueurs du Brabant terrorisent la Belgique faisant de nombreuses victimes innocentes et attaquant brutalement des supermarchés aux heures d’affluence...

 

Notre critique:

“A toutes les victimes des tueurs du Brabant”. Cette phrase hommage présente dans NIET SCHIETEN (Ne tirez pas) est représentative de l’ensemble du nouveau film de Stijn Coninx: ce ne sont pas les tueurs le centre du film, mais bien les victimes. Et c’est au travers de ces victimes -et d’une famille en particulier- que le réalisateur flamand va faire le procès d’un gouvernement et de forces de l’ordre laxistes à l’époque.

Démarrant en 1985 à Alost, NIET SCHIETEN s’attache en effet au pas d’une famille heureuse avec 2 enfants, des grands parents adorables et prévenants, famille qui va se retrouver au centre d’une des tueries organisées par les tristement célèbres tueurs du Brabant.

Point de départ, la tuerie du Delhaize d’Alost est superbement mise en scène par Stijn Coninx qui, grâce à un découpage serrée et une caméra très mobile, parvient à montrer toute l’horreur de ce massacre, tout en pointant aussi les détails qui vont lui servir ensuite à nourrir le procès et l’incrédulité des victimes (des gendarmes qui n’interviennent pas, des tueurs lourdement armés, les agents de la BSR -Brigade de Surveillance et de Recherche- qui s’en vont une demi-heure avant la fermeture du magasin).

Le reste du film se focalisera donc sur les survivants, fils conducteurs d’une enquête erratique où les faits étranges succèdent aux faits incompréhensibles (gendarmes mutés, tentative d’assassinat, etc).

Très factuel, sans pour autant être dénué d’émotions (bien au contraire), NIET SCHIETEN est un film qui remet les victimes au centre d’une époque belge trouble, victimes magistralement interprétées, notamment par Jan Decleir (DAENS, DE ZAAK ALZHEIMER) qui confirme ici son statut d’acteur incontournable dans le paysage cinématographique belge depuis maintenant près de 50 ans!

 

Ces articles pourraient vous intéresser