Neko No Ongaeshi
Accueil Critiques Neko No Ongaeshi

Neko No Ongaeshi

par Christophe Bruynix
Publié: Dernière mise à jour le

Titre français : Le Royaume Des Chats

Equipe:
Durée : 75’
Genre:
Date de sortie: 14/09/2004

Cotation:

4 sur 6 étoiles

Si vous avez manqué le début:

Adolescente dans la lune, Haru sauve un chat d'un accident de la route. Celui-ci marche sur ses pattes arrières et parle un japonais/français/anglais (selon version) impeccable. C'est le prince Loon, héritier du Royaume des Chats. Le roi des moustachus décide aussitôt d'organiser leur mariage sans demander leur avis. Et Haru se retrouve emmenée de force dans le royaume magique. Heureusement, le Baron-chat Humbert Von Gikkingen et Mouta le matou lui portent secours...

 

Notre critique:

Supervisé de loin par Hayao Miyazaki (LE VOYAGE DE CHIHIRO, PRINCESSE MONONOKE) et réalisé par Hiroyuki Morita (animateur sur MES VOISINS LES YAMADAS), cette nouvelle production Ghibli n’a ni la splendeur, ni l’ambition de CHIHIRO, dont elle clône l’histoire.

Ce n’est pas tellement grave. Hilarant par endroits (Mouta, matou gourmand et désagréable, se réserve les meilleurs morceaux), trépidant à d’autres, et plaisant de bout en bout, CAT RETURNS décline en mode mineur tous les thème du studio Ghibli – découverte de l’adolescence, voyage initiatique, fantastique – avec un traitement à gros trait qui ne diminue en rien le pouvoir d’émerveillement.

Les timbrés du mouvement parfait et de la péripétie originale y trouveront peut-être à redire. Et ils seraient injustes. CAT RETURNS est un dessin animé japonais d’exploitation courante, donné comme galop d’essai par le vétéran Miyazaki à son jeune poulain Morita. Ce dernier s’en tire plutôt bien et trouve du premier coup ce petit on-ne-sait-quoi qui rend les productions Ghibli si attachantes.