Morning glory
Accueil Critiques Morning glory

Morning glory

par Eric Van Cutsem
Publié: Dernière mise à jour le

Equipe:
Genre: Comédie
Date de sortie: 12/04/2011

Cotation:

3 sur 6 étoiles

Si vous avez manqué le début:

Jeune productrice télé, Becky Fuller cherche un travail désespérément depuis qu'elle a été virée de son job précédent. Elle est prête à se battre à fond pour y arriver quitte même à accepter de tenter de relever le Daybreak Show, une émission matinale en complète perte de vitesse et d'idées...

 

Notre critique:

En choisissant comme sujet de scénario la télé en bas de l’échelle et en fin d’audience, la scénariste Aline Brosh McKenna (THE DEVILS WERE PRADA) s’éloigne bien sûr des nombreux sujets sérieux qui se sont penchés sur le phénomène télé aux US. Mais l’air de rien, elle torche en même temps un portrait plus vitriolé de ce petit monde nombriliste qui ne vit que par les audiences des spectateurs.
MORNING GLORY pourfend donc cette télé spectacle qui au lieu des faits cherche désespérément à divertir son audience et ne parvient plus à retrouver son pendant éducatif ou même plus simplement son statut de témoin des grands événements de la planète.
En opposant un Harrison Ford en star du journalisme de terrain à une Diane Keaton star de la télé matinale, le récit nous offre un superbe duo d’acteurs (et probablement un des meilleurs rôles de Ford depuis quelques temps) rythmé par le charme et la pétulance d’une Rachel McAdams (STATE OF PLAY, SHERLOCK HOLMES) qui propulse cette comédie vers un divertissement de qualité…